Des bibliothécaires consacrent leurs imprimantes 3D pour créer des EPI gratuits pour les travailleurs de première ligne

Dec 1 2020, 1:22 pm

L’espace Bonnes Nouvelles est une collaboration entre TELUS et Daily Hive. Ensemble, nous mettons sur pied un espace pour nouvelles inspirantes où tous peuvent se plonger dans une atmosphère positive via des chronique et des histoires relatant des initiatives de bienfaisance à un moment où nous en avons tant besoin.


Écrit pour Daily Hive par Caleigh Alleyne, journaliste spécialisée en mode de vie et marketing digital établie à Toronto.


À la mi-mars, lors des premières fermetures dues à la COVID-19, la bibliothécaire Erin Walker s’est retrouvée en télétravail lorsque la bibliothèque publique de Brampton a fermé ses portes. Avant la pandémie, la bibliothèque offrait des services d’impression 3D gratuits et sans rendez-vous pour les propriétaires d’entreprises, un programme communautaire instauré par Madame Walker. Lorsque Shop3D.ca – le fournisseur de leur imprimante 3D – a lancé CovidStop.ca, elle a immédiatement inscrit la bibliothèque pour donner un coup de main.

Dès le tout début de la pandémie de COVID-19, il y a eu un manque d’ÉPI (équipement de protection individuelle) pour les travailleurs de première ligne. Alors que les gouvernements locaux peinaient à répondre à la demande et que les manufacturiers tentaient désespérément à trouver des matériaux pour la production de ces équipements, CovidStop.ca a mis sur pied une solution temporaire. Celle-ci a permis de garder les travailleurs en sécurité jusqu’à ce que les grands manufacturiers s’outillent et se munissent des matériaux pour procéder à une plus grande production d’ÉPI. 

CovidStop.ca a aidé à faciliter la production d’écrans faciaux et de sangles grâce au crowdsourcing pour l’impression 3D, tout en centralisant l’assemblage et la distribution directement chez Shop3D.ca.

Shop3D.ca

Brampton Public Library

Peu avant le début du confinement, la bibliothèque publique de Brampton avait remis à niveau leur inventaire de filaments et envisageait justement de les utiliser pour une bonne cause.

“Nous avions trois espaces de fabrication à la bibliothèque remplis d’équipements qui, autrement, n’auraient pas servi,” explique madame Walker.

“L’équipement était disponible et déjà payé, alors il nous a semblé tout naturel de lancer l’idée et de trouver une façon de contribuer.”

Librarian Erin Walker

Librarian Erin Walker

Les bibliothécaires ont rapporté les imprimantes 3D chez eux, les ont installées dans leurs salons et ont entamé une production sans arrêt, jusqu’à épuisement de tous leurs matériaux.  Avec leur collègues Ben Smeets (Springdale Branch) et Brittney Smith (Chinguacousy Branch), ils ont franchi les premiers rangs du tableau des meilleurs producteurs de CovidStop.ca, avec 796 points à la fin de l’été grâce à tous les écrans faciaux et sangles qu’ils ont réussi à imprimer.

“Ce projet fût très inspirant,” affirme madame Walker. “Il a démontré le pouvoir du groupe de bénévoles qui se sont mobilisés rapidement afin de combler un manque, en attendant que la chaîne de production rattrape le retard.”

PPE produced by library staff

PPE produced by library staff

Shop3D.ca, qui se spécialise dans la vente d’imprimantes de bureau 3D, dans le découpage au laser et dans la formation sur les produits, entretenait déjà des relations avec plusieurs écoles, bibliothèques et une clientèle privée qui se servaient déjà de leur technologie dans leurs laboratoires de création et dans le cadre de leurs programmes éducatifs. Kenneth Wan, Fondateur et Président de Shop3D.ca, a fait un envoi de masse par courriel début avril à la recherche de volontaires qui souhaiteraient exploiter leurs talents d’impression 3D pour une bonne cause. La réponse positive qu’il a reçue lui a fait extrêmement chaud au cœur.

 “On espérait recevoir une cinquantaine de réponses, ce qui aurait été beaucoup,” remarque monsieur Wan. “À notre grande surprise, nous avons eu bien au-delà de 250 contacts pour aider à différents niveaux.”


Le projet à but non-lucratif a été mené d’avril à août. L’objectif était d’assurer aux travailleurs de première ligne un accès aux ÉPI nécessaires, et ce, gratuitement. Shop3D.ca est devenu le pont logistique entre les bénévoles et les organisations dans le besoin. À travers CovidStop.ca, ils ont déboursé les coûts des filaments, d’envoi et de logistique pour les bénévoles, de même que la coordination de la livraison des dons aux hôpitaux et aux maisons de retraite.  Ils ont aussi fourni une formation détaillée et du support pour adresser les problèmes rencontrés par les bénévoles lors de leur participation.  Pendant la fabrication des écrans faciaux, Shop3D.ca a assuré l’assemblage des visières avec des feuilles de PETG coupées au laser afin de les ajuster aux masques.

3D printer used to make PPE

3D printer used to make PPE / Brampton Public Library

Les écrans faciaux ont ensuite été distribuées à travers la grande région de Toronto et la ville de Vancouver (endroit ou Shope3D.ca ont leur 2e magasin) aux organismes Trillium Health Partners, aux maisons de retraités Chartwell et à plusieurs autres installations de première ligne dans le besoin.

Kenneth Wan est reconnaissant que lui-même, ainsi et les autres bénévoles, aient pu trouver une façon d’aider durant les premiers mois de la pandémie.

“Tôt dans la pandémie, nous avions tous ce sentiment d’impuissance,” se souvient monsieur Wan.

 “Pourtant, prendre part à ce projet fût très encourageant et motivant pour tous ceux qui y étaient impliqués.”

3D printed PPE

3D printed PPE / Brampton Public Library

 

 

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT